Le Management de transition allié de l’emploi des seniors

Un article récent du journal Les Echos relance le débat de l’emploi des seniors en France, appuyé par une étude de l’économiste Pierre Cahuc.

Régulièrement pointé du doigt, l’emploi des seniors en France est beaucoup plus faible que chez nos voisins européens. A chaque perturbation économique les 55 – 64 ans sont les premiers à être invités à quitter les entreprises, alors que leur expérience est un réel atout dans la gestion de crise. Des compétences et de l’expérience qui sont très recherchées dans le Management de transition, un secteur réellement propice à l’emploi des 55-64 ans.

Manager de transition

L'emploi des seniors un mal très français

La France se positionne dans les derniers pays de l’OCDE pour l’emploi des seniors avec seulement 52% des personnes de 55 à 64 ans en activité. Le Japon et la Suède se placent en tête avec des taux d’emploi de 70% pour cette tranche d’âge. Un constat déjà mitigé qui devrait se dégrader suite à l’impact de la crise sanitaire. Pourtant, le travail des seniors s’avère être un réel avantage pour les entreprises. 

Deux principaux stéréotypes sur les seniors en entreprise

Le coût et le manque d’agilité sont encore malheureusement des stéréotypes souvent rencontrés en entreprise pour qualifier les employés de 55 – 64 ans.

Les seniors sont bien souvent seulement associés à une charge salariale importante compte tenu de leur ancienneté dans l’entreprise. Il faut pourtant mettre de l’autre côté de la balance leur expérience et leur expertise pour évaluer efficacement leur apport de valeur ajoutée à l’entreprise.

Le second stéréotype pointe la difficulté que certains seniors auraient à s’intégrer dans les nouveaux modes de travail agiles mis en place dans de nombreuses entreprises aujourd’hui. Pourtant, ses seniors qui ont de nombreuses années d’ancienneté portent bien souvent l’historique de l’entreprise, fait de succès mais aussi d’erreurs… Ces savoirs se révèlent capitaux pour la conduite de tout projet de transformation et de réorganisation.

La contribution utile des seniors dans l'emploi des juniors

Si l’étude de l’économiste Pierre Cahuc valide le constat d’une mauvaise gestion de l’emploi des séniors en France, elle dément également les clichés souvent intégrés dans la pensée collective par des études statistiques : un accroissement de 10% du nombre de séniors dans une entreprise, entraine une augmentation de 1,8% du nombre de jeunes et de 1,3 % du nombre de salariés d’âge intermédiaire.

Les seniors contribuent également à l’intégration des juniors grâce à leur savoir-faire. Ils possèdent les clés d’intégration de ces nouvelles recrues grâce à l’expérience qu’ils ont accumulée. Ainsi l’OCDE estime qu’une meilleure intégration des seniors dans l’emploi peut procurer des avantages considérables aux entreprises. Certaines projections estiment que la France pourrait accroître son PIB par habitant de près de 25 % au cours des trois prochaines décennies si elle s’alignait sur de meilleures pratiques.

L’action de Talents & Projets

Notre cabinet Talents & Projets, et plus largement le management de transition, se placent au cœur de ce sujet d’actualité. L’essence même de notre métier est en effet basée sur l’apport d’expériences et d’expertises, de ce fait 80% de nos managers ont plus de 20 ans à 30 ans d’expérience professionnelle. Nos managers « sur-calibrés » ont ainsi un mode d’intervention agile.

Notre objectif premier reste de choisir un manager finement sélectionné aux besoins de l’entreprise, et cela se traduit souvent par des talents aux carrières de longue durée. Convaincus de leurs apports pour nos clients, nous participons activement au retour des seniors sur le marché du travail. Nos missions de management de transition, ayant une durée moyenne de 12 mois, aboutissent d’ailleurs parfois à l’embauche en CDI du manager de transition, même dans cette tranche d’âge.